• LES PEUGEOT DARL'MAT

         Emile Darl'Mat (1892-1970) fut à partir des années 1920 concessionnaire Peugeot à Paris. La concession Darl'Mat existe d'ailleurs toujours.

         C'est à l'initiative d'Emile Darl'Mat qu'on doit en 1934 la présentation d'une 301 Peugeot à pavillon escamotable. La conception de ce premier "Coupé cabriolet" est basée sur les brevets de Georges Paulin, chirugien-dentiste de génie, la construction est assurée par le carrossier Marcel Pourtout.

         Ce trio d'amis va continuer à faire parler de lui. En 1936, Charles de Cortanze, célèbre pilote de l'époque persuade Darl'Mat de concevoir un véhicule sportif sur base Peugeot. L'équipe se met au travail et le roadster 302 Darl'Mat Spécial est exposé in extremis au Salon de 1936.

         Darl'mat décide alors de produire le modèle en petite série. Ses  performances incitent les amis aidés de Peugeot à se présenter aux 24 Heures du Mans 1937 : 3 voitures sont inscrites, (n° 25, 26 et 27) elles terminent la course aux 2e, 3e et 5e places de leur catégorie.

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Le roadster compétition comporte un petit saute-vent. Il est dépourvu de portes.

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

         Aux 24 Heures du Mans 1938, 3 voitures sont au rendez-vous. Si deux d'entre elles abandonnent, la troisième remporte sa catégorie, finissant 5e au général.

     

         A partir de début 1937, les Darl'mat sont produites en petites série. Les chassis sont des 302 puis des 402 légères. Les carrosseries sont réalisées chez Pourtout. Trois types sont proposés : le plus fréquent est le roadster, inspiré des modèles course, mais équipé de portes et d'un pare-brise rétractable.

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Proche du roadster , le cabriolet en diffère par ses portes, non échancrées, et son pare-brise qui reste fixe :

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Le plus rare enfin fut le coupé, appelé à l'époque faux cabriolet, est certainement le plus élégant des trois modèles, le plus rare aussi :

     

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Au total, 105 modèles 302 et 402 spéciales furent fabriqués : 53 roadsters, 32 cabriolets et 20 coupés. En 1937, la base était le chassis 302 avec moteur 2 litres de la 402. Trente huit unités furent construites. En 38,  pour les 67 voitures suivantes, Darl'mat utilise le chassis 402 légère avec le même moteur. Celui-ci atteignait 70 chevaux, la vitesse maxi était de 145 km/h. La voiture pouvait être équipée d'une boîte électromagnétique Cotal. Chaque modèle avait ses particularités, car assemblé à la main.

     

         Après guerre, ces modèles ne sont plus fabriqués. Peugeot présente la 203, et Darl'Mat s'intéresse aux possibilités de développement du modèle. Il retravaille le look de la voiture : abaissée de 14 cm, elle est équipée de flasques sur les roues arrières, d'un petit aileron arrière, d'une calandre spécifique... Le moteur passe de 42 à 50 chevaux, la compression augmente, la vitesse passe de 115 à 135 km/h.

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         A la fin de sa carrière, cette Darl'Mat sera équipée d'un 1425 cm3 qui lui permettra d'atteindre 150 km/h et même 160 km/h avec un compresseur Constantin. Environ 135 voitures furent produites, pour un prix double de celui de la 203 de base.

     

         En 1954, Darl'Mat prépare une 203 de compétition pour la faire courir au Mans

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Entièrement construite en aluminium, haute de 1,20 m, son moteur 1500 cm3 l'entraîne à 170 km/h. Mais elle restera unique et ne prendra jamais le départ.

     

         En 1954, Darl'Mat étudie un coupé 203. La sortie 6 mois plus tard de la nouvelle 403 fera rebaptiser ce coupé du nom de 403. Basé sur l'empattement de la 203, mais avec un moteur de 403 de 1468 cm3 poussé à 70 ch qui l'entraîne à 160 km/h. Malheureusement, Peugoet ne tient plus à favoriser ce modèle, et Darl'Mat n'en construira que 5 exemplaires. Quatre ont apparemment survécu, dont celui-ci, qui fut la voiture personnelle d'Emile Darl'Mat, et qui est exposé au Musée de Sochaux.

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PEUGEOT DARL'MAT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Ces modèles sont les derniers produits. A partir de là, Darl'Mat ne produira plus de voitures, mais restera concessionnaire Peugeot.

     

     RETOUR A L'ACCUEIL